All of You, un beau thème de Cole Porter ouvre l'album. On en connaît des dizaines de versions, et pourtant Greg Reitan parvient à imposer la sienne, fait entendre une petite musique qui charme nos oreilles. Très vive, la main droite du pianiste brode de jolies notes perlées ; les harmonies sont belles et raffinées. Reitan égraine beaucoup de notes, mais construit ses phrases avec lyrisme et les fait respirer. Agé de 35 ans, diplômé de la Thornton School of Music, cet élève du compositeur David Raskin écrit depuis quelques années des musiques pour la télévision et le cinéma. Reitan a également été finaliste de plusieurs concours de piano parmi lesquels la Great American Jazz Piano Competition en 1995. Enregistré en trio, son premier disque en tant que jazzman nous donne non seulement l'occasion de découvrir le pianiste, mais aussi cinq de ses compositions. D'une grande fraîcheur, les harmonies singulières de The Wayfarer ou Joy's Song ne dévoilent pas leurs richesses avant plusieurs écoutes. Plus classique, le thème d'Unquity Road se prête à une longue improvisation aux notes élégantes jouées dans la partie haute du clavier – procédé dont Reitan a souvent recours. L'acrobatique Bordeaux témoigne de sa maîtrise du bop. Le pianiste joue aussi des standards et nous en livre des versions très personnelles et excitantes. Star Song de Vince Guaraldi s'éclaire de notes bleues, d'harmonies fines. Dear Prudence de John Lennon et Paul McCartney hérite d'un balancement confortable et se teinte d'un léger voile funky. Dans Some Other Time, Reitan met son toucher délicat au service d'une mélodie sublime. Saluons la belle musicalité du trio qui seconde le pianiste. Jack Daro à la contrebasse et Dean Koba à la batterie, n'en font jamais trop, mais accompagnent avec subtilité le discours chantant du pianiste. Parions que ce dernier, encore inconnu de ce côté de l'Atlantique, ne le restera pas longtemps.
- Pierre de Chocqueuse, Blogdechoc, France (Jazzman), July 2009
Congratulations to Greg Reitan for his album "Some Other Time" which Doug Ramsey (Wall Street Journal, rifftides [dougramsey.com]) selected in his top 10 of 2008 for the Village Voice critics poll.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12